jeudi 31 mai 2012

Harry Potter et la chambre des secrets de J.K Rowling

Résumé : Une rentrée fracassante en voiture volante, une étrange malédiction qui s'abat sur les élèves, cette deuxième année à l'école des sorciers ne s'annonce pas de tout repos ! Entre les cours de potion magique, les matches de Quidditch et les combats de mauvais sorts, Harry trouvera-t-il le temps de percer le mystère de la Chambre des Secrets ? Un livre magique pour sorciers confirmés.

Mon avis : J'avais adoré lire le un que j'ai largement préféré au film - même si je dois avouer que j'adorais quand même le film -. Mais comme déjà le film deux me stressais plus qu'autre chose à cause de Lockhart et des bêtises de Dobby et aussi du passage avec le Polynectar, et bien, le livre n'a fait qu'intensifier ces personnages. Entre Dobby que j'avais envie de jeter par la fenêtre en le traitant d'abruti, tout en sachant déjà pourquoi il fait ça, et Lockhart qui apparaissait beaucoup de trop de fois à mon goûts avec sa célébrité stupide et totalement inventé... On ne peux pas dire que lire ce tome était un plaisir. Par chance, Harry Potter m'a pas trop déçu et j'étais un peu d'accord avec lui, je le soutenais même intérieurement.

L'histoire n'est pas très différente du film - bah ouais autant comparer au film - et on se dit que tout le monde s'acharne sur le pauvre Potter qui n'a rien demandé d'autre que de vivre une année normale à l'école de Poudlard, qui est un peu comme son second chez lui. Entre l'elfe de maison, le prof stupide, et les quiproquos qui se crée sans que Harry comprenne rien, il s'en prend plein la tête et fini par un peu en avoir marre - et on le comprend un peu -. Bref, heureusement que y avait toujours quelques anecdotes d'humour sinon j'aurais laissé tomber ce bouquin. Mais pas parce qu'il est nul, non, parce qu'aucun personnage secondaire n'est supportable dans ce livre ! Sauf peut-être Drago qui m'a paru moins dérangeant limite, et aussi Rogue. Les autres, ceux qui sont censés être gentil - ou mi gentil mi méchant -, m'ont tapés sur les nerfs tout le long et quand je l'ai fini j'étais bien contente, d'autant plus que la fin m'a fait lâché un petit sourire.

Bref, j'ai hâte de lire le trois qui est un de mes préférés, mais on peut sérieusement pas dire que j'ai été très emballée par le 2.

Anecdote : Au fait, je compte m'arrêter soit au 4 (parce que j'ai des très bon souvenirs du livre même si le film est fin pourri) ou au 5 (mais y a trop de pages xD). Je ne relirais pas le 6 et ne lirais pas le 7. 

mercredi 30 mai 2012

Blog de Jean-Philippe Blondel





Résumé : «Le blog, c’était mon espace privé. Mon domaine. Et il a tout salopé. Je trouve ça dégueulasse. Ma révolte, je la revendique. Parce qu’il ne s’est pas retrouvé sur mon blog par hasard. Et qu’il ne s’y est pas rendu qu’une fois. Il l’a suivi, pisté, décortiqué. Quand je suis en face de lui, maintenant, j’ai l’impression de me promener nu en pleine ville».
Révolté par cette trahison, par ce ” viol virtuel “, le narrateur décide de ne plus adresser la parole à son père. Pour se racheter, ce dernier lui fait un don… une plongée dans le passé qui ne sera pas sans conséquence. Un roman de la filiation et de l’écriture intime.

Mon avis : Ce livre commence assez mal. Le personnage principal se met à bouder son père pour la seule raison que celui ci à lu son blog. En sachant qu'un blog c'est tout public, on se demande si le héros est pas un peu stupide d'en faire toute une polémique juste pour ça. Et même si c'est plutôt bien écrit, on a envie de remonter les bretelles à cet idiot de personnage principal.
Et puis, soudain, il y a l'arrivée du carton, de la boite de Pandore de son père, qui déclenche tout pleins d'émotions chez le narrateur. On suit avec lui les histoires de son père, et on fini par se douter et découvrir la vérité tragique qui se cache derrière toute cette histoire. J'avoue avoir été assez triste d'apprendre cette vérité, et avoir laisser échappé une ou deux larmes. 
En plus, finalement le héros évolue, il grandit et gagne un peu en maturité, il change. J'ai vraiment comment est écrit ce livre, j'ai trouvé ça très beau, et la fin est très belle elle aussi.
De plus, je me suis identifié à l'intrigue ce livre, étant donné que j'aie moi même plusieurs blogs ou j'écris ma vie, ou je montre ce que j'aime et tout, et que lorsque l'envie me reprend de les lire, je me rend compte que ce que je pensais à une certaine époque était assez "stupide" ou je vois mon évolution.
Je pense que ce livre est vraiment sympa si on omet le début ou le héros est assez stupide. En plus, il est court et se lit très vite.

Le Syndrôme Copernic d'Henri Loevenbruck


Résumé : Vigo Ravel est-il atteint d?une schizophrénie paranoïde ou détient-il une vérité que le monde entier refuse, et qui pourrait pourtant bouleverser son avenir? Les voix qui tournent dans sa tête sont-elles des hallucinations ou entend-il les pensées des gens ? Lui ne doute pas de la réalité de ces voix ? ni du secret qu?elles lui confient. Mais bien des forces, dans l?ombre, semblent vouloir empêcher que Vigo n?intervienne...

Mon avis : Avec un début accrocheur, le Syndrome Copernic est un livre qui se lit très vite, malgré ses 500 pages. Pour preuve : Je l'ai lu en un jour.

Histoire d'un prétendu schizophrène qui suite à un attentat d'une tour qu'il est peut-être en vérité télépathe, cette intrigue est vraiment intéressante. Comme ce roman est écrit à la première personne, on suit avec le héros ses angoisses, ses doutes, et on doute nous même de la vérité. On hésite, et même au milieu on se demande si c'est vrai ou si c'est bien juste un schizophrène qui entend des voix. Et puis, la vérité met du temps à arriver, comme un roman policier, et au moment ou on se dit que les mystères se dévoilent, ceux ci ne font que s'ensevelir sous d'autres questions. C'est aussi un roman assez scientifique et psychologique (avec des passages assez longuets à cause de cela). J'ai trouvé ce roman tout à fait sympa, et j'ai même été surprise d'apprendre que l'auteur était français. Les personnages ne m'ont pas tous plu, par exemple je n'ai finalement pas trop aimer Agnès, que j'ai trouvé légèrement trop stupide, mais j'ai adoré Vigo et les Sphinx.

J'ai vraiment trouvé qu'il se lisait vite, et j'ai également trouvé certains passages très lyriques et fluide avec des mots qui s'enchainent comme de la poésie, et j'ai trouvé ça très beau. Bref, c'est un bon thriller, et même si le côté plus action m'a pas fait grand chose vu que j'ai tendance à pas trop aimer ça, le reste m'a plu. Et j'en ressors avec pleins de questionnements aussi.

lundi 28 mai 2012

The Hat le retour

Bon apparemment j'ai laissé "Les visages" j'ai mes grands parents ._. Et comme il me reste que le syndrome de copernic à lire, ça le fait pas pour la semaine xD. Aussi, aie-je décidé de tirer 10 nouveaux bouquins (dont trois ont été tirés parmi ceux emprunté à mon amie xD)

Donc voilà :


- Le voleur d'ombres de Marc Levy (287 pages)
- Sophie, elle est belle, drôle, intelligente et pourtant....Rien ne va plus ! de Rosie Rushton (190 pages)
- Harry Potter et la chambre des secrets de J.K Rowling (358 pages)
- Une année chez les français de Fouad Laroui (285 pages)
- Blog de Jean-Philippe Blondel (126 pages)
- Les enfants des autres de Torey Hayden (372 pages)
- L'oeil de la lune d'Anonyme (548 pages)
- Les Soeurs Grimm, crime au pays des fées de Michael Buckley (287 pages)
- L'alchimiste les secrets de l'immortel Nicolas Flamel (355 pages)
- Comment se débarrasser d'un vampire amoureux de Beth Fantaskey (410 pages)

Bon. Y en a des tout petits et y en a peu qui sont gros. Et y sont presque de tous les genres, donc ça va =D. Je vais bien m'amuser =D.
(+ le Syndrôme de Copernic bien évidemment xD)

dimanche 27 mai 2012

Taguée xD

Bon, bah j'ai apparemment été taguée par une blogueuse à qui j'ai fait la bannière : Aux pages qui défilent
Donc autant me tenir au tag et le faire =P



Le principe: 



1) Poster les règles.
2) Écrire 11 choses sur soi .
3) Répondre aux 11 questions posées par ma tagueuse et en pondre 11 moi même pour mes futures taguées.
4) Choisir 11 personnes à taguer et mettre leur lien.
5) Les prévenir.
11 choses sur moi : 


- Ca se voit pas du tout, mais en vrai je suis HYPER timide xD
- Ca se voit un peu trop, mais j'adore les mangas et j'en ai un peu partout dans la chambre
- J'ai du mal à économiser l'argent
- Je suis hyper paresseuse @_@
- J'adore acheter des trucs assez stupides qui servent à rien (genre des sabres en plastique)
- Je suis une gamine dans l'âme. A 17 ans je fais encore du toboggan quand j'en vois un =D.
- Je suis une fervente admiratrice de ma grande soeur =P (si elle lit ça elle va encore dire que c'est n'importe quoi xD)
- J'aime pas Vocaloid sauf Gumi (ouais tout le monde s'en fiche, mais là j'écoute une musique xD)
- Je suis douée en anglais que pour comprendre ce qui est écrit. Je ne sais pas le parler xD
- J'ai souvent tendance à avoir peur facilement ._.
- Je suis pas soignée du tout. 
Les questions de Noisette 

1) Quel est ton auteur préféré ?
 Je dirais Louis Sachar principalement vu que pour l'instant j'ai été déçu par aucun de ses bouquins xD. Euh, et sinon, peut-être Fred Vargas aussi.

2) Ton animal préféré ? 
Ca reste le koala. C'est the best of the best, j'adore ces bestioles. Dès que j'en vois une j'ai tendance à gagatiser comme une malade. J'ai même acheté un livre pour bébé juste parce que y avait un koala dedans. 
3) Ton livre préféré ?
Le Passage de Louis Sachar reste l'indétronable, que même "Le bizarre incident du chien pendant la nuit" de Mark Haddon ou "Les milles une vies de Billy Milligan" de Daniel Keyes n'ont pas réussi à battre xD ! (sinon pour continuer sur ma lancée de mes bouquins préférés et qui ont des noms à coucher dehors, y a aussi Comment (bien) rater ses vacances d'Anne Percin et Les Canards en Plastique attaquent de Christopher Brookmyre)
4) La première chose que tu fais lorsque tu te lèves ? 
Généralement, répondre au sms d'une amie. Ou alors grogner et tenter de me rendormir. Des fois je me jette sur mon ordinateur aussi 
 
5) De quelle nationalité aimerais-tu être ? 
Australienne, surtout depuis que j'ai appris que là bas il peuvent choisir leur sexe xD 
6) Quelle créature fantastique aurais-tu aimé être ? 
Un phénix. Ou un baku (c'est des bestioles mythiques japonaises qui bouffent les rêves) ou encore un renard à neuf queues xD (rebelotte bestiole mythique jap' xD)
7) Quelle est ta série télévisée préférée ? 
Psych. C'est assez marrant vu que mon drama préféré c'est Kiina et que c'est un peu le même domaine. Du surnaturel mis à découvert comme étant faux (enfin Psych c'est surtout de la connerie et des enquêtes débiles avec un type super cinglé)
8) Le nombre de livres de ta PAL ? 
Hum.  Une trentaine =D. Il y a peu de temps avant que j'aille chez ma soeur, il m'en restait plus que 4 xD !

9) Si tu devais être un personnage de roman, qui serais-tu ? 
Je réfléchis.... Huuum.... Peut-être Billy Milligan *pan* ou bien Maxime dans Comment (bien) rater ses vacances, ou un des Will Grayson de Will & Will. Ou la narratrice dans Mon amitié avec Tulipe xD 
10) Ta destination de rêve pour les vacances ? 
AUSTRALIE VERS LES KOALAS ! *bah ouais attend, on est fan ou on l'est pas*
11) Quelle est ta maison d'édition préférée ?

Euh. Niveau manga c'est Tonkam, Delcourt, Kazé & Kurokawa (surtout Kurokawa, je les trouve super sympa ^^).
Niveau bouquin je dirais 10/18 '___'.
Et pour faire plaisir à ma sister, j'aime bien aussi Rouergue xD

Mes 11 questions

1/ Qu'est ce que tu détestes faire mais que tu es toujours obligé de faire ?
2/ Quel est le livre que tu insupportes le plus au monde mais que bizarrement, tout le monde autour de toi y voue un culte ?
3/ Quel personnage as-tu le plus envie d'égorger dans un livre ?
4/ Est ce que tu écris ? Si oui, quoi ? 
5/ A quoi ressembles-ta chambre ?
6/ Combien penses-tu avoir lu de livres depuis ta naissance ?
7/ Est-ce que tu penses que tes goûts ont changés depuis que tu étais jeune ?
8/ Es-tu prêt à acheter un bouquin juste pour son titre ou sa couverture sans même savoir de quoi ça parle ?
9/ Dans quoi tu utilises ton argent ?
10/ Quel genre de personne aime/déteste tu?
11/ Est-ce que tu as une peur stupide ?

Mes 11 tagués

Euh. Je vais avoir un problème xD... bon... 

Maliae (bah ouais attends c'est ma soeur <3) 
Noisette si tu veux le refaire xD
Et les 9 suivants, selon leur volonté de répondre à mes questions de débile mentale =D

samedi 26 mai 2012

M'emmener pas dans une bibliothèque. Ni chez vous.

Pas de On my wishlist cette semaine. Je sais pas quoi mettre xDDD
Je fais cet article juste pour dire que j'ai une amie qu'à une grande maison et qui adore les bouquins donc que je lui aie volé emprunté des bouquins xD


- Les jumeaux et multiples de 3 à 18 ans de Christina Baglivi Tinglof : Juste pour mon propre délire
- L'Alchimiste, les secrets de l'immortel Nicolas Flamel de Michael Scott : Parce qu'il me faisait trop envie et que comme par hasard elle l'avait
- Les Soeurs Grimm, crime au pays des fées de Michael Buckley : Pour la même raison qu'au dessus
- Dinky rouge sang de Marie-Aude Murail : Parce qu'en voyant que c'était du Murail j'ai fait "tiens, ma soeur en est fan" et que mon amie m'a lu le résumé et que j'ai pris d'un coup le bouquin xD
- Harry Potter et la chambre des secrets de J.K Rowling : Parce que je retrouve pas celui qu'est à la maison
- Les enfants des autres de Torey Hayden : Parce que j'ai adoré les enfants du crépuscule.
- La forêt des tournesol de Torey Hayden : A cause du titre xDD Et parce que j'ai adoré Les enfants du crépuscule xD

jeudi 24 mai 2012

Un deuil dangereux d'Anne Perry


Résumé : Décembre 1856 à Londres. William Monk et son équipier, le sergent John Evan, enquêtent sur la mort d’Octavia Haslett, une des filles de Sir Basil Moidore qu’on a retrouvée poignardée dans sa chambre. Comme il s’agit d’une famille huppée, le chef Runcorn recommande à son inspecteur de mener ses investigations avec du doigté et une certaine retenue. La thèse officielle attribue ce crime à un cambrioleur qui aurait été surpris par la victime. Après avoir présenté ses condoléances aux membres de la famille, Monk commence à les interroger mais, visiblement, ses manières comme ses questions déplaisent. De son côté, Evan retrouve Chinese Paddy, marchand de poisson le jour et monte-en-l’air le soir. Durant la nuit tragique, il faisait le guet à proximité de la maison de Sir Basil, et affirme n’avoir vu personne en sortir. Monk doit s’y résoudre : le meurtrier était déjà dans la maison. Il a ensuite maquillé le meurtre pour brouiller les pistes.

Mon avis : Deuxième opus des enquêtes de Monk. Le style est toujours agréable, et même plus, car en effet, je n'ai trouvé aucun passage longuet. Si j'en ai trouvé certains un peu répétitifs, et si j'ai eut des envies de meurtres pour certains personnages, ce livre était vraiment bien à lire. Il se lit assez lentement, vu que le vocabulaire usité est bien celui de l'époque victorienne, et qu'il y a quand même cinq cents pages de lecture. Mais, il se lit vite aussi, parce que le point de vue de Monk comme celui d'Hester est vraiment intéressant, attrayant, assez fluide dans le fond, et ce, à cause des caractères de ces deux personnages qui ont une relation toute particulière.
L'enquête est bien tracée aussi, on se pose vraiment des questions, on essaie de trouver le coupable sans y parvenir et on doute de tout le monde, surtout dans l'univers famillial des Moidore ou je n'ai pas eut l'impression que les gens s'aimaient entre eux totalement.
On sent aussi tout le long de ce livre, la dure réalité des femmes de cette époque, notamment à cause d'Hester, qui est trop intelligente au goût des autres hommes, et on se rend compte qu'on a tout de même évolué sur ce point de vue depuis, car avant c'était "une femme doit se contenter d'être bête, d'écouter, d'approuver, d'obéir et voilà tout". Pas très réjouissant comme statut.
Bref, ce livre était très bien, et je dois dire qu'il est rare que je sois déçu par des livres venant de 10/18 de la collection des grands détectives et qui plus est de l'époque victorienne ou d'avant guerre, parce qu'à chaque fois ce sont des vrais bijoux (je fais ici référence à Gyles Brandreth & Frank Tallis).

mardi 22 mai 2012

Top Ten Tuesday n°6 : Les 10 livres que vous avez achetés à cause du titre ou de la couverture

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini.
Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog de Iani.

 Les 10 livres que vous avez achetés à cause du titre ou de la couverture

1/  Les Canards en Plastique attaquent de Christopher Brookmyre. 
Parce que le titre m'a fait mourir de rire et que la couverture était fun aussi. Bon je l'ai pas acheté, mais c'est presque pareil.

2/ Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire de Jonas Jonasson
Quand j'ai vu la couverture j'ai haussé un sourcil, quand j'ai vu le titre j'ai haussé l'autre sourcil et j'ai fait "je veux ce bouquin"

3/ La sélection de Kiera Cass
Okay, j'ai pas acheté ce livre, ma soeur l'a fait à ma place, mais je trouvais la couverture superbe *o*


4/ Le koala tueur et autres nouvelles du Bush de Kenneth Cook
J'ai vu le mot "Koala" et 'jai sauté dessus presque. C'est pas de ma faute si ces bestioles sont mes animaux préférés x3

5/ Mon amitié avec Tulipe d'Anne Fine
J'ai été tout de suite attiré par le titre, parce que les tulipes sont mes fleurs préférés ._.


6/ Le Livre sans Nom d'Anonyme
Parce que la couverture était belle et pis que je sais pas moi, j'ai trouvé le titre super fun xD
 
7/ Le cueilleur de fraises de Monika Feth
Bon ok, ce livre m'avait été conseillé par une amie avant que je sache qu'il existe, mais quand j'ai vu la couverture je l'ai trouvé trop classe °0°


8/ Blart tome 1 : Chroniques d'un crétin trouillard qui devait sauver le monde
Parce que juste, le titre de ce livre était épique. 

9/ La solitude des nombres premiers de Paolo Giordano
Parce que ce titre était vraiment joli


10/ Perdu dans un supermarché de Svetislav Basara 
Parce, que quand j'ai vu le titre j'étais là "WTF ?!" (et le livre est encore plus WTF que son titre xDD)


dimanche 20 mai 2012

Journal d'Adrien 13 ans 3/4 de Sue Townsend






Résumé : Adrien a 13 ans 3/4 et plein de problèmes. Entre des parents qui se séparent, un vieux monsieur dont il s'occupe, et son amour naissant pour une fille qui se moque de lui, Adrien a parfois du mal à comprendre les relations humaines ! Si on ajoute à cela le manque d'argent de poche, les boutons d'acné et la recherche d'un avenir professionnel, sa vie est loin d'être de tout repos...

Mon avis : Quand j'étais petite j'adorais ce livre. C'était un de mes préférés, je ne jurais que par lui et tout et tout. Enfin non pas à ce point mais presque. Il faut dire que j'avais raison en un sens, déjà la couverture est trop classe je trouve, ensuite si on omet les sous-entendus racistes, homophobes et sexuels, ce livre est vraiment bien et drôle. Bon, j'abuse un peu, y a pas tant de sous entendus racistes et homophobes que ça. Juste une sur quelques pages. Mais bon.
L'histoire est simple : Un gamin pris dans une histoire de divorce, dans l'adolescence (et c'est d'ailleurs fou, mais y sait même pas ce qu'est l'acné et y parle de mal nutrition. Ca m'a fait trop bizarre), et dans pleins de trucs encore mais tous liés à l'adolescence. Adrien est sympa, franchement, il y beaucoup de phrases chez lui qui m'ont fait rire, mais y en a d'autres qui m'ont fait grincer des dents. En plus, je sais pas, mais même si j'ai été très naïve à son âge, je l'étais pas comme lui. Donc, en fait, j'avais l'impression qu'il avait entre sept et seize ans. Mais pas quatorze ans. Bon, et puis les autres personnages étaient pas très intéressants, sa mère qui trompe son père, son père qui déprime et qui s'occupe super pas de son gosse, le chien était drôle, la grand mère pas intéressante, Pandora, fade, etc.
Et puis finalement, au moment ou il y a eut une énième remarque grincante, j'ai laissé tomber. Je me disais que ça servait à rien de lire un tel bouquin qui ne se finissait pas, qui trainait en longueur même si généralement les journaux se lisent vite. Alors, j'ai sauté jusqu'à la fin, et je me suis rendue compte que ça devenait de pire en pire, et là, je me suis demandé une chose : Comment j'ai fait étant petite pour ne pas voir tous les sous-entendus bon sang de bon soir ?! Ce livre était super malsain, et la fin vaux rien. On dirait le début en fait. Youpi.
Bref, j'ai laissé tomber.

Anecdote : c'est dommage que j'ai abandonné. J'adorais vraiment ce bouquin étant petite.

samedi 19 mai 2012

On my wishlist n°6



On my Wishlist est à la base un rendez-vous lancé par Book Chick City et repris en français par Chica’s Booksland.
On parle alors tous les samedi d’un livre de notre Wish list qu’on veut absolument, et pourquoi.


Bon, ça va être la dernière fois que je poste ça parce que là j'ai plus rien d'en ma wishlist qui me fait super vraiment envie xD


JE L'AI RECU A NOEL

Résumé  :
Si on devait me damner et faire de moi un immortel, sachez que même la pire des malédictions ne pourrait entacher l’amour que je vous porte. L’avenir m’apparaît bien obscur, mais, quoi qu’il advienne, je demeurerai votre frère aimant et votre souvenir réussira à éclairer mes jours.
Ces mots sont peut-être les derniers qu’écrit la main que jadis vous teniez dans la vôtre. Adieu, mon jumeau !
Depuis qu’il a volé le diamant bleu enchâssé dans le visage d’une idole, au cœur de la jungle indienne, Maximilien est possédé par un démon buveur de sang. L’entité règne sans partage sur le corps et l’âme du jeune homme et l’oblige à assouvir tous ses désirs. Rien ne peut rendre Maximilien à son humanité perdue, sinon la magie qu’exerce sur lui la voix humaine.
Les mémoires de Carlo Broschi, dit Farinelli, sont jalonnés des triomphes d’une carrière exceptionnelle. La voix angélique du plus grand castrat de l’histoire lui a valu le respect des têtes couronnées, l’admiration des grands compositeurs et l’adulation des foules. Mais la plus étincelante lumière donne souvent naissance à l’ombre la plus menaçante.
Tandis qu’un orage s’abat sur Québec, un homme à l’allure repoussante s’introduit dans l’appartement de Nathaniel. Au nom d’une ancienne promesse familiale, l’intrus réclame de l’aide ; il faut empêcher le voleur de voix de frapper une nouvelle fois…

Pourquoi : Le résumé me plait bien, la couverture aussi =D. .... Ouasi ça fait pas grand chose en pourquoi mais bon ^^'...

vendredi 18 mai 2012

Du sang sur Vienne de Frank Tallis





Résumé : En plein coeur de l'hiver sibérien de 1902, un serial killer entame une déconcertante campagne de meurtres dans la ville de Vienne. Mutilations obscènes et penchant pour les symboles ésotériques en sont les principales caractéristiques. L'enquête mène l'inspecteur Oskar Rheinhardt et son ami le psychiatre Max Liebermann au sein des sociétés secrètes de Vienne - le monde ténébreux des érudits littéraires allemands, des théoriciens et des scientifiques adeptes des nouvelles théories évolutionnistes venues d'Angleterre. Au premier abord, le comportement énigmatique du tueur demeure imperméable à toute interprétation psychanalytique... Mais il devient peu à peu évident pour Max qu'un raisonnement cruel et invraisemblable guide les actes de ce dernier.

Mon avis : Deuxième opus des enquêtes de Max Liebermann, personnage que j'aime beaucoup parce que j'adore le domaine dans lequel il travaille. Il fait un peu penser à Sherlock Holmes, sauf qu'au lieu d'observer, il se base sur la psychanalyse.
Bref, cette fois ci on a droit à des meurtres bien étranges, sans lien apparent, et un roman très musical. Tout le long, on  se retrouve plongé dans les opéras de Wagner, Mozart et d'autres encore, et j'ai été moi même écouter quelques airs pour mieux me plonger dans l'histoire et mieux l'imaginer. On nous plonge également dans le monde des "sectes" ou plutôt des communautés étranges des antisémites (et racistes) et des francs maçons. C'est un univers intéressant à découvrir, et bizarrement, on découvre que ce qui se dit dans se livre sonne un peu comme une prophétie pour certains côtés.
Les personnages qui n'ont pas vraiment changés évoluent quand même dans ce bouquin, notamment Max, en proie à ses débats amoureux, et même si ce côté là est vraiment prévisible, ce n'est pas grave. La relation de Max et Rheinhardt m'a encore beaucoup plu, j'adore leur amitié, entre musique et enquête et je trouve qu'ils font tous les deux un bon duo. Miss Lydgate reste également mon personnage mi-principal, mi-secondaire préféré.
Pour l'enquête, elle est plutot intéressante, et je me suis demandée tout le long qui s'était, même si j'avais quelques doutes et hypothèses. Elle est bien menée, bien tournée et j'aime beaucoup. En plus de ça, les différents points de vue sont bien écrits et mène pas mal le doute. Les chapitres sont courts, c'est bien. Et puis, ce livre se lit finalement assez rapidement malgré sa longueur.
Même si j'ai trouvé que le schéma se répétait un peu par rapport au un, ça ne m'a pas plu dérangé, et si cela se reproduisait pour le trois, je ne pense pas que ça me dérangerais. En clair, Frank Tallis nous offre donc des bons romans policiers, voire même très bons, et j'ai hâte de pouvoir me procurer la suite.

mardi 15 mai 2012

Magyk Livre Un d'Angie Sage





Résumé : Entrez dans Magyk un univers gouverné par les sortilèges, les nécromanciens et les mages les plus puissants. Le magicien Silas Heap trouve un nouveau-né dans la neige : une petite fille aux yeux violets, emmaillotée dans une couverture. L'enfant, baptisée Jenna, va grandir auprès de ses six frères, dans sa nouvelle famille. Mais un mystère entoure ses origines... Jenna a-t-elle été réellement abandonnée ?

Mon avis : Rien qu'en lisant la 23ème page, qui répond au synopsis, je me suis dit que ce livre serait très long à lire. C'est vrai quoi, y a aucun suspens, j'ai tout deviné tout de suite. Bon d'accord, ce livre n'a pas été fait pour ça et en plus j'ai triché j'ai regardé sans le vouloir le titre du dernier chapitre, mais bon.

Alors, l'histoire... Bon, une gamine qui se trouve être une princesse qui se fait adoptée par une famille de magicien, dix ans passe, l'intrigue commence : Tuer le grand méchant et protéger la princesse, avec un héros qui est déjà super doué. Donc on nous offre une histoire que j'ai trouvé très commune, avec des personnages très plats et sans personnalité (y a que 412 qu'en a une vraie, et encore, les autres c'est soit ils en ont pas, soit c'est du cliché), et une intrigue qui n'avance pas. Le style est pas très intéressant, pas accrochant, et même si on tourne vite les pages, j'ai trouvé ce livre longuet, au point de ne pas réussir à le finir (je me suis contenté de lire la fin en disant "ouais, youpi, c'est exactement ce que je m'étais dit)
Après, certains passages étaient mieux, surtout quand c'était entre 412 et Jenna, (ou Jenna et Nicko) parce que j'aimais bien leur dialogues (et le caillou vivant, qui est mon personnage préféré, parce que j'ai toujours rêvé d'avoir un caillou comme animal domestique !), j'ai aussi adoré le Boggart et sa façon de parler.
Mais. Silas était juste stupide, Marcia aussi. Ils ne voient même pas les pièges trop évidents, ils se méfient pas, ils sont trop naifs, ça m'a saoulé, et là j'ai arrêté. 

J'en étais à plus de la moitié, mais j'ai arrêté. Ce livre était trop cliché, trop plat, trop lent. J'en ai eut marre.

Anecdote : Ce livre appartient à ma soeur. elle a réussi à aller jusqu'à la page 20. 

Top Ten Tuesday : Les 10 livres dont vous n'attendiez pas grand chose mais qui vous ont positivement surpris

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini.
Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog de Iani.


Les 10 livres dont vous n'attendiez pas grand chose mais qui vous ont positivement surpris


1/ Les Milles et une Vies de Billy Milligan de Daniel Keyes
Je dois avouer, qu'en effet, je ne voulais pas le lire, je me disais que ça allait pas me plaire, en plus il était assez gros et le titre m'inspirais pas. Mais je l'ai lu. Et étrangement ca a été un GROS coup de coeur.



2/ Le Passage de Louis Sachar
On va dire, qu'en voyant la couverture et le titre, je me suis dit "ouais, ça va être trop nul". Si je n'avais pas regardé la quatrième de couverture, j'aurais changé de livre. Donc on va dire, que rien que le résumé derrière m'a positivement surpris ^^... Et c'est mon livre préféré

3/ L'étranger d'Albert Camus
J'aurais du lire ce livre pour le bac, mais j'aimais tellement pas mes cours de français que je ne l'ai pas fait. Une fois les vacances d'été arrivé, j'ai fini par vouloir essayer, et ma grand mère me l'ayant offert, je l'ai lu, et j'ai été plutôt contente de l'avoir lu, vu qu'il était pas mal du tout.

4/ Le Mec de la tombe d'à côté de Katarina Mazetti
Et bien, j'avais pas envie de le lire, ma soeur m'ayant dit qu'il était pas si génial que ça et tout. Et pourtant, je l'ai beaucoup aimé.

5/ Will & Will de John Green & David Levithan
On va dire, que je ne m'attendais pas à un coup de coeur pour celui là... 

6/ Lycée Out de Claire Loup
J'ai été surprise qu'il soit aussi bien, vu que je m'attendais à ce qu'il soit juste un livre d'amour c'est tout, pas grand chose, malgré ce que ma soeur m'en disait.

7/ Harry Potter à L'école des sorciers
Wouhou, c'est étrange de le mettre ici, mais en raison du fait que je m'attendais à ce qu'il soit bien, comme le film, je me suis retrouvé avec un livre vraiment mieux. Donc bon... 


Et pour une fois je ne finis pas le top @_@

Livres que j'ai acheté avec les chèques livres de Libfly.

Et voilà, hier j'ai été à la librairie et j'ai dévalisé celle ci, avec deux de mes 3 chèques livres reçu grâce à Libfly (le dernier servira pour les mangas)
Bon le truc, c'est qu'ils avaient pas Satané Dieu et qu'ils remboursent pas l'argent sur les chèques livres, donc j'ai du en chercher un autre, et j'espère qu'il sera bien même si sur Libfly.com y a des très mauvaises critiques T.T. La photo des bouquins prise par moi viendra plus tard, because je suis à l'internat ^^'
Mais en attendant, voilà :

 



Donc, celui qui n'étais pas prévu : Guide de l'incendiaire des maisons d'écrivains en nouvelle Angleterre de Brock Clarke. Il y a 400 pages environ, et c'est de la Littérature Contemporaine
Ensuite, Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire de Jonas Jonasson. Il y a 500 pages environ, et c'est également de la Littérature Contemporaine
Puis, L'oeil de la lune d'Anonyme (la suite du Livre Sans Nom). Il y a 550 pages environ, et c'est un Thriller
Et pour finir, Le livre de Dave de Will Self. Il y a 620 pages environ, et c'est de la Dystopie (et ça je l'ignorais, surtout que je veux ce livre depuis la Seconde...)

Que des pavés quoi =D. Mais bon, c'est pas grave <3 En plus, ma soeur doit être heureuse, y en a un c'est de la dystopie, et les deux autres elle les voulait (elle m'a offert le livre sans nom faut dire)

dimanche 13 mai 2012

Salut, moi c'est Alex de Kathryn Lamb






Résumé : Un journal intime ? N'importe quoi ! Pour son anniversaire, Alex espérait autre chose comme cadeau. Une nouvelle vie par exemple. Des parents plus disponibles, des frères et sœurs moins nombreux, des copines sympas... Sans parler du beau Kévin, qui, pour l'instant, n'a pas remarqué son existence. Pourtant, de séances de ronchonnerie en dessins rigolos, Alex jubile : un journal, ça change la vie !

Mon avis : Ce livre est destiné aux enfants de 9 ans. Oui, ça se voit.
On a le droit à une histoire complètement nunuche, avec une fille un peu folle, un peu superficielle et hyper complexée, qui ne fait que baver sur les beaux garçons, et notamment sur une espèce de moule terriblement moche (je parle ici d'un garçon sans cervelle hein) nommé Kevin qu'elle trouve hyper beau et intelligent. Toute la moitié du bouquin, elle se fait des faux espoirs, promulgue sans le vouloir des fausses rumeurs, se fait charrier et fini par se prendre un rateau. Et cette partie avec ce Kevin débile, m'a vraiment gavé. Je l'ai trouvé terriblement stupide même pour une gamine de quinze ans. Ses décisions par la suite m'ont paru tout autant stupide, mais ça doit être parce que je n'ai jamais aimé prendre soin de ma peau et tout ça, trouvant ça stupide.
Bon, en gros, Alex m'a énervé, je l'ai trouvé totalement cruche, j'avais envie de la baffer, de lui dire qu'elle était stupide, et ce même si j'adorais comment elle parlait - parce que c'était drôle et stupide -, et que les dessins étaient vraiment sympathiques. Ses copines m'ont laissé indifférente, sa famille je l'ai détesté, trouvant ses parents vraiment trop stupides, et pas logiques. En fait le seul personnage que je pense avoir aimé c'est Mark parce que je l'ai trouvé vraiment mignon, et puis le chat.
Aussi, une chose m'a fait mourir de rire, parce que j'ai trouvé ça vraiment aberrant, c'est le fait qu'Alex croit aux horoscopes dur comme fer et qu'on y a le droit tout le long du livre. C'était à la fois un bon point et un point négatif.
Par contre, j'ai vraiment aimé comment c'est écrit, avec tous les dessins, avec certaines phrases qui m'ont fait rire. Ca se voit que c'est pour les enfants, mais c'est vraiment sympathique.
Bon, en clair, ce livre doit vraiment plaire pour les enfants, mais pas pour les gens comme moi et de mon âge. Même si, il n'était pas si mauvais que ça.

Anecdote : Je m'amuse à relire les livres que je lisais quand j'étais petite.

Journal Secret - Train de vie de Pascale Perrier





Résumé : Me voilà dans le train. Seule. Avec ce cahier. Ce sera mon « journal de train ». Tiens, je vais décrire le garçon qui est de l'autre côté du couloir... Il a à peu près mon âge. Cheveux bruns, jean noir, blouson de cuir. Est-ce qu'il fait régulièrement l'aller-retour Paris-Bordeaux, comme moi ? Est-ce que ses parents aussi sont divorcés ? Je brûle de lui poser toutes ces questions, mais je n'oserai jamais l'aborder... Je n'ai pas l'audace de Samira, moi !

Mon avis : J'avais adoré ce bouquin quand j'étais petite. Oui, quand j'était petite, parce que là, tout ce que j'ai lu c'était un livre pour enfant (ce qu'il est), avec des personnages hyper stéréotypés, des phrases tout autant clichés, et puis, une héroine qui me donnait envie de la baffer. elle sait pas ce qu'elle veut, elle critique sans connaitre, elle prend le train toute seule à quatorze ans et trouve qu'elle est assez grande pour ça. Et y a son amoureux du train, Sven, elle est total in love avec lui, mais elle le voit quatre fois dans le livre je crois, et pis elle y pense tout le temps au lieu de tourner la page. Et puis, finalement, elle reste une gamine et ça se voit. L'histoire est assez banal, mais bon, c'est bien pour les enfants je pense. Pas pour les gens comme moi. Plus pour les petites filles qui rêvent du prince charmant.
Et pourtant, malgré que ce livre est pour moi très nul finalement, et que même s'il est court, j'ai eut du mal à le lire, certains passages étaient beaux. Comme quand elle décrit comment elle aime jouer du hautbois, et pis certains passages m'ont fait rire. Alors malgré une histoire niaise et des personnages lourds, j'ai beaucoup aimé le style d'écriture.
Mais voilà, ce livre est pas génial.

samedi 12 mai 2012

Histoires bizarres de l'école Zarbi de Louis Sachar





Résumé : Une école de trente étages où les élèves apprennent à compter leurs cheveux ? Ça n'existe pas ! Une maîtresse méchante qui transforme ses élèves en pommes ? Ça n'existe pas ! Un rat mort qui veut absolument venir en cours ? Un élève qui ne sait lire qu'à l'envers ? Une enfant qui désire vendre ses doigts de pieds ? Ça n'existe pas ! Et pourtant..

Mon avis : Il se trouve, qu'avant d'adorer l'auteur de ce livre, j'adorais ce bouquin étant plus petite. Il me semble que je préférais la suite (que j'ai malheureusement égaré), mais dans tous les cas, je viens de le relire, et je dois dire, que mon avis ne change pas. J'ai peut-être un point de vue un peu plus différent, ayant grandi, mais ce livre est hilarant, et très beau.

Déjà, l'histoire est farfelu, et on nous propose toute une série de personnages étranges qui nous trouve nous même étrange. Certains sont mieux que d'autres, tout dépend de vos goûts et de vos avis. J'ai beaucoup ri à pas mal de passages, puisque l'histoire et les personnages étaient tellements décalés, que c'est impossible même, de ne pas avoir un petit sourire à chaque chapitre. Entre un élève qui ne sait pas compter mais en fait si, une institutrice trop gentille, un garçon qui tire des tresses, des rats morts, l'auteur qui apparait lui même comme personnage - et je m'en suis jamais rendue compte - un voleur. Bref, c'était rigolo comme tout.

Et dans le fond, en le relisant, je me suis rendu également compte, que c'était une critique un peu, des élèves qu'on trouve partout. Le voleur qui s'en veux finalement, mais de façon métaphorique, les élèves qui se débarassent de leur vilaine maitresse, les élèves qui ne peuvent s'empêcher de faire des bêtises... Et j'ai trouvé ça vraiment joliment déguisé.

Je pense, que ce livre peut plaire aux petits comme aux grands, et je le conseille à quiconque à envie de passer un petit moment de lecture rigolote comme tout.
De plus, je tiens à préciser, que malgré la légèreté de ce livre, certains passages m'ont fait réagir, pour le rat mort, je me suis senti entrain de boucher mon nez, par exemple Donc je pense que ce bouquin est aussi très très fort.
C'est un gros coup de coeur, et ce, malgré le fait qu'il soit je pense, destiné aux enfants de 10 ans.

Coups tordus à Hollywood de Stuart Palmer





Résumé : Quand deux scénaristes d'Hollywood s'amusent à ridiculiser les personnalités du grand écran, ce n'est pas du goût de tout le monde. Et lorsque l'un d'entre eux, Saul Stafford, est retrouvé mort dans son bureau, chacun feint de croire à un accident. Sauf Miss Hildegarde Withers, engagée pour ses talents de détective amateur pour superviser l'écriture d'un scénario policier. Mais bien vite la réalité rattrape la fiction : une autre mort survient
aux studios et Miss Withers doit faire appel à une vieille connaissance, l'inspecteur Oscar Piper, qui ne peut s'empêcher de voler à son secours dès que les choses commencent à mal tourner... A travers cette enquête, Stuart Palmer nous fait pénétrer dans l'univers du cinéma des années 40, empruntant au septième art sa maîtrise des coups de théâtre.

Mon avis : Ce livre n'a rien d'extraordinaire. Bien, qu'il se déroule à Hollywood, et que certains passages sont emprunts de cet univers magique du cinéma (ou plutôt de ses débuts), avec des pseudonymes, des accidents qui se révèlent des meurtres, et des gens qui font des scénarios de films.
Malgré tout, je ne l'ai pas détesté. Il était bien. Mais pas super bien. Juste bien. Bon livre. Le livre qui se lit sans trop de mal, avec ces passages vraiment bien écrits, et ces passages longuets. On peut deviner qui est le coupable assez facilement, on retrouve aussi certains stéréotypes (pas forcément dans les personnages) des livres policiers. C'est un polar tout ce qu'il y a de plus normal. Certes, j'avais hâte de le finir parce que du coup il était pas exceptionnel, mais ça va.
Les personnages sont sympathiques. On a le patron stupide, la détective chevronnée et très intelligente, l'inspecteur qui la suit, et pis les suspects et les témoins comme on en voit partout. Le policier qui veut pas croire au meurtre et qui est débile, et tout.
Le dénouement est pas trop original, même si il y a un morceau que j'ai trouvé très inventif, et qui m'a rendu espoir en la nouveauté de ce livre.
Mais, finalement, j'ai eut la même impression qu'en lisant un livre de celle qui faisait des séries sur un détective et ses chats, elle s'appelait Braun je crois. Donc, je sais pas trop si un jour, lorsque j'en aurais l'occasion, je lirais un autre livre de cet auteur.
Son plus gros avantage reste qu'il est court, et que même si on se dit "c'est bon ils tiennent le coupable" on se fait quand même un peu avoir jusqu'à la fin.

Libfly mon ami.

Wouhou, suite à la demande que j'ai faite pour convertir mes 300 points contributeurs en chèque livre, sur Libfly.com et bien voilà, j'ai reçu une lettre recommandée, et très très vite, j'ai eut ça :


Wouhou, 45 euros de livres rien que pour moi avec un mot gentil <3.
Je sais déjà ce que je vais acheter, huhuhu, mais je posterais ça dans un autre article <3.

Y a pas que les livres dans la vie...

Ahahhaha. J'ai pleins de livres à lire. Mais pas que. J'ai aussi des mangas. Et voilà ma PAL des mangas xD :


Witch Hunter de 10 à 12  : Si je les lis pas, c'est parce que j'ai peur de la suite Oo
Cashgirl de 4 à 10 : Je sais pas pourquoi je les lis pas xDD
Mei's Butler 11 : Ca non plus je sais pas pourquoi
Beelzebub 7 : Non plus
Karneval 4  : Ca je sais, j'ai pas envie -.-
+Anima 10 : C'est la fin, j'ai pas envie ç_ç
Brave Story 12 & 13 : J'ai un peu de mal à les lire même si ça c'est amélioré T.T
Détective Conan 65, 66 & 67 : .... Bah  j'en sais rien xD
L'académie Alice 22 à 24 : Je stresse à fond OO

Donc, j'ai utilisé mon ami the hat pour savoir quelle tome de série je lirais, et j'ai tiré quatre mangas xD


Et les grands gagnants sont :
Karneval Tome 4
L'Académie Alice tome 22
Cashgirl tome 4
Brave Story tome 12

On my wishlist n°5






On my Wishlist est à la base un rendez-vous lancé par Book Chick City et repris en français par Chica’s Booksland.
On parle alors tous les samedi d’un livre de notre Wish list qu’on veut absolument, et pourquoi.

Cette semaine ce sera...

Je l'ai eut le 09/01/2013


Résumé :  Mon nom est Ashandia Parker et je suis un Phénix. Selon la légende, le Phénix est un oiseau fabuleux qui s’immole par le feu et renaît de ses cendres. « Fabuleuse », tout dépend de mon humeur et de ma bonne volonté. « Oiseau », le jour où j’ai de vraies plumes sur le dos, je me prends en photo et je vous en offre avec dédicace ! Pour le reste, y’a de l’idée…


Jusqu’à maintenant, ma vie se résumait à survivre dans une ville où tout un tas de types pas très recommandables aurait eu grand plaisir à faire la peau à une Inaltère en voie de disparition comme moi ou, à défaut, à tenter de coucher avec moi. Enfin, ça, ça concernait surtout cet abruti de Seigneur Dragon d’Homayoon…

Aujourd’hui, mes préoccupations précédentes ont pris du plomb dans l’aile, tout comme la paix qui régnait jusque-là au sein de la communauté Inaltère de la région. La rébellion gronde, les trahisons s’élèvent et, avec elles, les têtes tombent. Les loups sont sur le pied de guerre et la chasse au traître a été ouverte.
De mon côté, je pourrais me contenter de pleurer les morts et de m’immoler de rage ou de tristesse, mais ma rencontre avec une certaine Eilidh Walden va chambouler mes plans. Bien plus, en fait, que tout ce que j’aurais pu m’imaginer…

Pourquoi ? Euh, parce que ça parle de phénix, que la couverture est joli, et que le résumé est sympa.
Après, le prix est cher pour moi qui ne suis qu'une pauvre petite qui doit acheter des mangas à côté ^^'... En plus il me semble qu'on le trouve pas en librairie ^^'...

vendredi 11 mai 2012

The Hat est un génie

Bon, bah, comme je suis un génie et que j'ai pleins de livres dans ma PAL pour une fois, j'ai décidé de faire comme ma soeur, de tirer 10 bouquins que je dois lire jusqu'au 11 juin ^^.

Donc voilà :




















- Du sang sur Vienne de Frank Tallis (445 pages)
- Train de vie de Pascale Perrier (89 pages)
- Les Visages de Jesse Kellerman (537 pages)
- Magyk tome 1 d'Angie Sage (542 pages)
- Un deuil dangereux d'Anne Perry (476 pages)
- Histoires bizarres de l'école Zarbi de Louis Sachar (164 pages)
- Journal d'Adrien 13 ans 3/4 de Sue Townsend (252 pages)
- Théâtre de Marivaux (je l'avais déjà commencé, y me reste 121 pages)
- Le Syndrôme Copernic de Henri Loevenbruck (508 pages)
- Salut, moi, c'est Alex ! de Kathryn Lamb (154 pages)

...C'est très inégal. On passe du roman pour gosse, au thriller/policier xDD
Et la moitié approche de 500 pages et l'autre de 150 pages même pas xD
Bon et sinon ça me fait un total de  3 288 pages, ce qui est tout à fait faisable étant donné que le mois dernier j'ai fait le double =D.

Will & Will de John Green et David Levithan





Résumé : Will Grayson se méfie des sentiments. Les histoires de coeur portent la poisse, tout le temps. Alors quand son meilleur ami, l’exubérant, très corpulent et très, très homo Tiny Cooper, fait tout pour le fourrer dans les bras de Jane, il se dit que cette fille est jolie, marrante et sympa mais… pas du tout son type.
De l’autre côté de Chicago, un certain Will Grayson (rien à voir avec le premier !), se sent plus mort que vivant : il vient d’apprendre que celui qui le faisait fantasmer sur sa messagerie n’est pas celui qu’il croyait…

Mon avis : Déjà, je tiens à dire que si vous voulez commencer ce livre, commencer le quand vous êtes sûr de pouvoir le terminer en même temps. Sinon, je vous préviens, vous risquer de sécher les cours, ou bien de faire semblant de les suivre, ou alors de faire semblant de bosser pour continuer à lire.
Il y a Will Grayson. Un type normal, qui a juste mauvais caractère, et qui préfère se faire discret. Ayant pour ami Tiny Cooper, une espèce de baraqué gay qui le proclame dans tous les couloirs et qui lui justement, n'est pas du tout discret.
Déjà, Tiny me paraissait vraiment lourd, bien que je le trouvais un peu drôle, j'avais une seule envie : lui dire de se la fermer et de laisser souffler Will.
Puis il y a will grayson. Celui qui n'écrit pas avec des majuscules, et qui fait ses dialogues comme dans une pièce de théâtre. Lui, il est dépressif, gay, et fou amoureux d'isaac. Je l'ai bien aimé, il est aussi cynique que Will, et je le plains d'avoir a trainé avec Maura qui jusqu'au bout m'a déplu.
La rencontre entre ces deux homonymes est assez original, et leur façon de se parler également. Même si dans le fond ils ne se voient pas beaucoup de tout le livres, je les ait trouvé merveilleux ensembles. En fait, c'est ça que j'ai adoré dans ce livre : Les dialogues entre tous les personnages et la façon de parler des deux Will Grayson. C'est ça qui a fait que je ne parvenais pas à me décrocher du livre, que même si je me disais "allez, il faut que je fasse mon boulot", je ressortais le livre de mon sac et continuait ma lecture. Pas tant pour en savoir plus, non ça je m'en fichais, juste pour pouvoir lire ce que disaient les deux héros. C'était tellement addictif, que quand j'ai fini ce livre, j'ai fait "allez je le recommence". Mais je ne l'ai pas fait, ayant encore tout pleins de livres à lire.
Beaucoup de phrases m'ont marqués, j'avais envie de les noter quelque part, de les dire à quelqu'un, bref...
J'ai adoré les références marrantes, la mère du Will qui met pas de majuscule, parce qu'elle m'a un peu rappelé ma soeur au début (je pensais que y avait qu'elle pour se regarder quinze fois de suite les 5 heures d'Orgueil et Préjugés fait par la BBC), Tiny, un peu quand même, surtout depuis le milieu, j'adore Gideon aussi, je veux un ami comme lui (ou comme le Will qui met des majuscules).
Bref voilà, c'est un gros coup de coeur, je suis à fond dedans. En plus, j'ai trouvé que les sentiments sont superbement bien décrits, que tous les personnages sont différents, que...Ah, j'adore. Bon, je sens que je vais le remettre dans ma pile de livre à lire, histoire de pouvoir un jour pouvoir le relire, quand j'aurais plus rien à lire.

Anecdote : Ce livre appartient à ma soeur.

Meurtres entre soeurs de Willa Marsh





Résumé : « Liv » et « Em » grandissent dans l Angleterre des années 50. La guerre a rendu veuf le père de l une et la mère de l autre, qui forment ensemble un nouveau couple. Seulement, « Mo » et « Pa » ne veulent pas s arrêter là : ils font un autre enfant. Ce sera une troisième fille, Rosie, leur préférée, pourrie-gâtée. Sentant le profit qu elle peut tirer de la situation, Rosie, sous des airs innocents, est une vraie peste, pleine de malice, jalouse de ses deux grandes s urs. Si jalouse et si sournoise qu à l adolescence, elle parvient par de faux scandales à gâcher leurs espoirs de mariage.

Mon avis : Ce livre était bien, mais je m'attendais sérieusement à mieux. L'histoire est donc celle de deux soeurs, pas du même parent, qui finissent par devenir inséparable. Lors de la naissance de la troisième, tout bascule. Et elles restent encore plus soudés entre elles deux, étant donné que Rosie la petite dernière accapare toute l'attention de leurs parents. Et il se trouve, qu'en grandissant, cette petite Rosie devient une véritable peste pourri gâté, qui selon ses petits caprices, s'arrange pour détruire la vie de ses soeurs.
Conclusion des faits, j'ai adoré Liv et Em. Elles étaient cyniques, pas assez pour me faire rire mais presque, leur "amitié" entre soeur, m'a rappelé un peu celle avec ma soeur, sauf que c'est un peu plus différent. Elles s'entendent à merveilles et console chaque fois l'autre quand un malheur lui arrive. Elle ne se doutent de rien des complots de Rosie, et perdent tour à tour l'amour de leur vie. J'ai eut un peu de mal à les différencer, étant donner que dès le début on leur donne des surnoms alors que je savais même pas qui était qui. Même à la fin, j'étais là "ah oui c'est elle qui aimait lui" etc. Et ca c'était un peu un défaut.
Ensuite, je déteste Rosie. Cette petite peste arrogante qui a pourri la vie de ses deux soeurs par le caprice et la cupidité. En plus dans le fond c'est celle qui s'en sors le mieux et ça m'a énervé. Et je ne parle même pas de son mari et de sa fille, tous deux encore plus abominables que les autres.
J'ai bien aimé Mo et Pa, et j'ai trouvé que finalement, la fin avec Mo, est assez triste. Pamela m'a également fait rire, je l'ai trouvé mieux que sa belle soeur et son beau frère.
 La fin fait pousser un soupir de soulagement. C'est tout ce que je peux dire.
Dans tous les cas, ce livre était bien, mais pas assez pour m'enchanter, je m'attendais à un coup de coeur, j'ai juste eut un livre sympa bien qu'un peu longuet pour certains passages. 

jeudi 10 mai 2012

Les dieux ne valent pas mieux ! de Marie Phillips





Résumé : N'en croyez pas la légende, le sort des immortels n'est pas tout rose. Au contraire, être un dieu grec au XXIe siècle, c'est un vrai calvaire. Les fidèles ayant déserté, on est condamné à vivre à l'étroit, dans un quartier populaire de Londres. On vous manque de respect jusqu'au sein de votre propre famille. Et la reconversion est rude. Apollon prédit l'avenir sur une chaîne câblée, quand Aphrodite fait du téléphone rose. La déesse de la chasse promène les chiens des autres pendant son footing. Dionysos, patron d'une boite de nuit pourrie, n'offre plus les bacchanales d'antan. Diminués et déclassés, les dieux sont tombés très bas. Jusqu'à ce que la disparition de l'astre solaire les oblige à reprendre du service. Tremblez, mortels, ce livre vous fera mourir de rire.

Mon avis : Déjà, je tiens à dire que le synopsis spoile deux trucs qui se passent cent pages avant la fin. Donc, ne lisez pas le résumé (ah mince c'est déjà fait ?), ensuite, et bien, on nous propose l'histoire des dieux grecs qui vivent en Angleterre, chose étrange d'ailleurs, qui m'a déjà plu. Ensuite, ils vivent tous dans la même maison, et pratiquent des métiers comme vous et moi (Aphrodite au téléphone rose, Apollon comme voyant à la télé...). Et entre, il y Alice, une simple mortelle, amie avec Neil, un simple mortel également. Le jour où Aphrodite décide de se venger d'Apollon et fait en sorte qu'Eros le fasse tomber amoureux d'Alice, alors tous les personnages s'emmêlent et nous mène jusqu'au bout des Enfers.
Je dois dire que j'ai failli arrêter de lire ce livre, pour la simple raison que j'ai détesté Apollon qui m'a énervé plus que tout. Et même si je suis parvenue à lui pardonner à la fin, ça reste un des personnages qui m'a le plus déplu avec Aphrodite. Le reste des dieux était bien, j'ai adoré Eros par le fait qu'il est un dieu grec alors qu'il est protestant...Ou bien le caractère d'Artémis, qui était sympathique. Et puis, Neil et Alice, qui en soit étaient des personnages assez simples, m'a quand même plu.
De plus, ce livre contient pas mals de rebondissements, de clins d'oeils aux mythologies grecs, et c'était bien sympa. Le style d'écriture était simple, fluide, bref, ça se lit très vite et bien.
J'aime beaucoup, et je le conseille.

mardi 8 mai 2012

Top Ten Tuesday : Les 10 couples préférés dans la littérature

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini.
Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog de Iani.

Les 10 couples préférés dans la littérature


1/Cadel - Kay Lee (Evil Genius de Catherine Jinks)
Bon ok, le mettre en premier c'est un peu audacieux, mais j'ai trouvé leur relation basé sur les mathématiques tellement adorable que je n'ai pas pu m'en empêcher !

2/Elizabeth - Darcy (Orgueil et Préjugés de Jane Austen)
Parce que y a pas à dire, ils sont vraiment trop adorables ensembles. Et puis, leur deux caractères s'accordent bien.

3/ Benjamin Malaussène - Julia Corrençon (Les Malaussène de Daniel Pennac)
J'adore comment Ben il aime sa Julia, sa Tante Julie... Et je trouve leur relation assez amusante.

4/L'homme le plus beau du monde - Elizabeth (Je suis l'homme le plus beau du monde de Cyril Massarotto) 
Ce couple est trop adorable. J'adore l'homme le plus beau du monde, j'adore comment ils se sont rencontrés, j'adore.

5/ Mattia - Alice (La solitude des nombres premiers de Paolo Giordano)
J'ai trouvé leur relation trop mignonne. Deux personnes totalement déchirés par la vie, qui finalement, sont liés par quelque chose d'invisible, qui n'arrête pas de les faire se lier entre eux. Et puis, comment Mattia décrit ce qu'il est avec Alice c'est trop mignon, j'avais adoré ce passage. Alice, c'est pareil.

6/ Oskar - Eli (Laisse moi entrer de John Ajvide Lindqvist)
Deux enfants, dont une qui ne l'est plus tellement vu que c'est un vampire, qui s'aiment. J'ai trouvé leur relation mignonne, bon un peu bizarre certes, j'en conçois, mais leur façon de se voir, leur façon de parler d'eux, de se protéger... Etait belle.

7/ Elisabeth - Will (Rebelles de Anne Godbersen)
Même si je lirais pas la suite parce que j'accroche pas du tout, je me souviens, quand j'ai lu Rebelles, j'avais adoré ce couple, parce que les deux sont innocents, mignons, gentils, et puis comment ils s'aiment, c'est beau.

8/ Benjamin - Emma (Lycée Out de Claire Loup)
Tout le long du livre ils n'arrivent pas à se rencontrer en tant que Don Juan et la Napoléonienne, mais je les ait trouvés trop mignons.

9/ Pinkmuffin - Willyblue (Pinkmuffin @ Willyblue de Hortense Ullrich et Joachim Friedrich)
Même si c'est pas trop un couple officiel là où j'en suis, j'aime bien leurs discussions, leur façon de se parler par mail, leurs différences qui leur donne des points communs, et leur sale caractère à tous les deux.


10 - Bonus & Hors Sujet/ Stanley - Zero (Le Passage de Louis Sachar), Sherlock - Watson (Sherlock Holmes d'Arthur Conan Doyle), Sanzo - Gokû (Saiyuki de Kazuya Minekura), Watanuki - Doméki (XXXHolic de Clamp), Sakura - Shaolan (Card Captor Sakura de Clamp)
Bon ça c'est tout les couples que je m'imagine dans ma tête ou bien qui font partie de manga et que un manga c'est pas tellement de la littérature. Ce pourquoi c'est un gros hors sujet.

lundi 7 mai 2012

Tuer le père d'Amélie Nothomb





Résumé : " Allez savoir ce qui se passe dans la tête d'un joueur. "

Mon avis : Ce livre conte l'histoire d'un magicien, de 15 ans seulement, qui cherche un père. Il en trouve un en la personne de Norman, le plus grand magicien de Reno, qui lui enseigne ses tours tout en s'attachant à lui. Joe m'a paru totalement indifférent, et l'histoire était bien, inventive. On nous présente un complexe d'Oedipe, des tours, des escroqueries, et finalement on se fait avoir jusqu'au bout. J'ai bien aimé ce livre très court et qui se lit vite, même si finalement, je ne me suis attaché qu'à Norman. La fin est très bien, et bien trouvée.

dimanche 6 mai 2012

Entre le chaperon rouge et le loup, c'est fini de Katarina Mazetti





Résumé : Linnea, dix-sept ans, ne s'est pas remise du décès brutal de Pia, sa meilleure amie. En cette nouvelle rentrée, flanquée de deux copines plus paumées qu'elle, elle interroge les adultes sur le sens de l'existence et cache sa détresse sous une cruauté moqueuse. Quand sa grand-mère chérie lui offre une belle somme d'argent, elle envoie tout promener et part en voyage. C'est le moment pour elle de tomber amoureuse, de faire des choix inconsidérés, de prendre des risques, de perdre son innoncence... bref, de vivre sa vie.

Mon avis : Je dois avouer que j'avais adorer le tome 1, et que je suis très déçu par le tome 2. On y découvre une Linnea qui s'est à peu près remis du suicide de sa meilleure amie, qui a réussi à se faire d'autres amis, et tout. Le début était intéressant, sympathique, avait l'explication de ce qu'elle est devenu depuis qu'on l'a perdu de vue, et je rigolais un peu intérieurement à certaines de ses remarques parce que j'adorais comment elle parlait - donc j'adorais le style d'écriture -.
Et puis soudain, voilà qu'on découvre les mauvais côtés. Le vol. Le feu. Malin et Madeleine, et puis elle part en voyage sur un coup de tête.
Non mais n'importe quoi. Je l'ai trouvé décevante. Elle dit "tout le monde a déjà volé" bah non, désolé. Et puis, elle semble ne pas dire que c'est mal. Elle se met à être croyante soudainement et à faire n'importe quoi, et ça aussi ça m'a pompé. Et le pire, c'est son coup de foudre soudain, alors ça c'était pire que tout. Et j'étais bien contente qu'elle se retrouve sans le sou. 
Je me suis demandé ce qui allait se passer, si ça allait s'améliorer, mais non, c'est de plus en plus gavant. Cette fille, qui a en vérité mon âge, fait preuve un peu de bêtise qui m'a déplu, elle ne réfléchis pas avant de parler ou avant d'agir, elle fait n'importe quoi, et elle m'a énervé. 

Pourtant, au début, j'adorais ce personnage, mais après, je l'ai trouvé immature, sans personnalité, fade. Plate. La fin à un peu redressé, mais avec juste un passage qui m'a fait rire où j'ai retrouvé la Linnéa que j'adorais. Ensuite, Malin et Madeleine m'ont de toute façon toutes les deux gavés. Même si au début Malin me paraissait bien sympathique, son attitude sectaire m'a fait un peu peur, et je l'ai trouvé insipide. En fait, il n'y a que le petit frère de Linnea qui ne m'a pas déçu dans ce bouquin, et Ingo aussi et puis la grand mère.. Mais sinon, tous les personnages m'ont pompés l'air. 

La fin n'est même pas intéressante. [SPOILER] La fille, elle s'est enfuie de chez elle, et tout le monde l'acclame comme si c'était normal quoi, comme si elle était même pas parti, même si sa mère lui fait la morale. [FIN DU SPOILER].
Même la morale de ce bouquin, je l'ai trouvé absurde. Franchement, je ne sais pas si je vais lire la suite. Ou alors ça sera en faisant un emprunt à la médiathèque. 
 

La Sélection de Kiera Cass



 Lecture commune sur Club de Lecture

Résumé : Dans un futur proche, les États-Unis et leur dette colossale ont été rachetés par la Chine. Des ruines est née Illeá, une petite monarchie repliée sur elle-même et régie par un système de castes. Face à la misère, des rebelles menacent la famille royale. Un jeu de télé-réalité pourrait bien changer la donne…
Pour trente-cinq jeunes filles du royaume d’Illeá, la « Sélection » s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer leur destin misérable contre une vie de paillettes et de pierres précieuses. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le cœur du jeune Prince Maxon, l’héritier du trône. Mais pour America Singer, qui a été inscrite d’office à ce jeu par sa mère, être sélectionnée relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure ; quitter sa famille et entrer dans une compétition sans merci pour une couronne qu’elle ne désire pas ; et vivre dans un palais, cible de constantes attaques de rebelles…
Puis America rencontre enfin le Prince. En chair et en os. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés : l’existence dont elle rêvait avec Aspen supportera-t-elle la comparaison face à cet avenir qu’elle n’aurait jamais osé imaginer ?


Mon avis  : La Sélection est rangé dans la dystopie, et pourtant, du peu que je sache de la dystopie, bah y en a pas tant que ça dans ce livre. Mais reprenons donc à partir du début.
L'histoire est bien, celle d'une fille qui est sélectionnée pour participer à une espèce de jeu/émission pour devenir la femme du prince du pays qui n'est plus l'Amérique mais l'Illéa, et qui est divisé par castes. Si au début j'ai eut vraiment beaucoup de mal à comprendre c'était quoi cette histoire de castes, j'ai fini par rentrer dans le moulin, et je n'en suis plus ressortie. L'histoire se déroule doucement, et on arrive à deviner ce qui va se passer, mais bon, c'est pas trop grave. On sait de toute façon comment ça va se terminer, et ce sans surprise, donc on profite du reste, et on image intérieurement la tête que doit avoir les robes de l'héroïne (et vraiment, même si on ne sait pas tant que ça à quoi elles ressemblent, je me suis dit "elles ont trop de la chance").
Les personnages sont peut-être un peu cliché, le prince charmant, la fille qui veut rester soi-même, la petite peste, la fille pas sûre d'elle mais toute gentille...Mais c'est pas grave. Moi tant que l'héroine n'est pas une niaise comme Blanche Neige, ça fait rien. Ce pourquoi j'ai beaucoup aimé America, qui souvent m'a fait rire. Oh bien sûr, c'est souvent qu'elle dit des phrases un peu trop clichés, mais pas grave. J'ai aimé son tempérament, sa façon de parler au prince sans gêne, à vouloir devenir son amie, à ne pas tellement avoir envie de participer à la Sélection, juste pour sa famille. Et puis Maxon m'a beaucoup plu aussi, il est gentil, et tout naïf finalement vu qu'il connait rien en ce qui concerne l'extérieur de son superbe château. Les trois bonnes sont mes personnages préférés, je les aie trouvés toutes trois trop adorables, et leur relation avec America m'a vraiment plu. Après, Marlee m'a fait sourire mais sans plus, et la petite soeur et le petit frère d'America m'étaient vraiment sympathique. Par contre je déteste Aspen. Je ne peux pas le voir, je le trouve vraiment stupide. Sérieux.
Beaucoup de passages m'ont paru vraiment géniaux, j'avais envie de savoir la suite, de savoir ce qui allait se passer. Et malgré quelques tensions, ce livre est tout léger finalement, et on ne stresse pas trop, sauf à la fin, un peu.
D'ailleurs parlons en de la fin, une fin brusque, comme ça, d'un coup. Ouais. Bon. Mais ça va, c'est pas comme s'ils s'étaient arrêtés en plein milieu d'un dialogue.

Enfin bref, la Sélection me laisse un avis très positif. Ca se lit sans problème, c'est bien, et même si ça sort pas trop de l'ordinaire, moi j'ai beaucoup aimé.

samedi 5 mai 2012

Blart tome 1 : Chroniques d'un crétin trouillard qui devait sauver le monde.


Résumé : Les aventures délirantes d'un jeune garçon pas très courageux qui ne doit pas moins que sauver le monde. Dans sa mission, il est accompagné d'un magicien mégalomane, d'un chevalier prétentieux, d'une princesse capricieuse et d'un cheval volant. Une délicieuse parodie d'heroic fantasy.

Mon avis : Ce livre était vraiment rigolo. Même si comme à dit ma soeur, j'ai pas beaucoup rit, j'ai beaucoup aimé. Parce que Blart à vraiment rien d'un héros, et qu'il me fait rire, qu'il préfère ses cochons plutôt que de sauver le monde, que finalement il se débrouille bien, qu'il comprend vite ce qu'il doit faire, et franchement, il m'a vraiment charmé, vu qu'il change des héros de d'habitude. Capablanca, le magicien, était pas mal aussi dans son genre, même si y a des moments je l'ai trouvé un peu embêtant, et vraiment méchant avec Blart. Je n'ai pas du tout aimer Beowulf, je l'ai trouvé vraiment immonde et Blart est dix fois mieux que lui. Et la princesse m'a plu. Celui aussi que j'ai adoré c'est le cheval qui s'appelle Cochon et qui peut voler alors qu'il le sait pas. tous les personnages sortaient du lot, et ça m'a plu.

On suit donc toute cette troupe dans des pays un peu particuliers, mais tous à peu près en paix, ou pas du tout. Le plus beau pays, le pays le plus en paix. J'ai adoré. J'ai trouvé ça vraiment original par rapport à d'autres livres, même si certains passages étaient bien sûr un peu clichés - n'oublions pas que ce livre est en quelque sorte une parodie -.
J'ai trouvé la fin un peu rapide, un peu tirée par les cheveux complètement, mais ça va, ça passe, et puis c'était bien. Bref, c'est un bon livre sympathique. Il me tarde de pouvoir me procurer le tome deux.

Le livre qui fait aimer les livres même à ceux qui n'aiment pas lire ! de Françoise Boucher






Résumé : Une tonne de raisons vraies ou très très très délirantes de dévorer un max de livres pendant toute ta vie sans grossir.

Mon avis : Ce livre est trop mignon. Déjà parce que les dessins on l'air d'avoir été fait par un enfant, parce que les arguments sur les livres sont vraiment bien trouvés, et superbement présentés. Parce que j'ai trouvé ça original, rigolo, et les manières de mettre du fluo partout, c'était bien. J'ai même pensé que ça pouvait même inciter à lire, que ça montrait réellement que les livres bah c'est bien. Et les petits passages qui ne servaient à rien, m'ont vraiment fait rigoler. J'adore.

Anecdote : Livre ramené par ma soeur de sa médiathèque.

On my wishlist n°4






On my Wishlist est à la base un rendez-vous lancé par Book Chick City et repris en français par Chica’s Booksland.
On parle alors tous les samedi d’un livre de notre Wish list qu’on veut absolument, et pourquoi.


Résumé : Elena Janvier est un heureux trio de trois jeunes Françaises ayant vécu au Japon.
Par vécu, il faut entendre ayant ri, aimé, voyagé, ayant rencontré mille personnes, s’étant étonnées de mille choses et de mille lieux, s’étant attristées parfois, mais avec légèreté, et une grâce semblable à celle des feuilles d’érables qui glissent sur la rivière.
Présenté sous forme de dictionnaire (la première entrée – qui s’en étonnera ?– est Amour), on y retrouve tout ce qui étonne, surprend, désarme ou force l’admiration d’une civilisation à l’autre.

Pourquoi : Sûrement parce que j'aime bien le Japon même si des fois je trouve la mentalité de ses habitants un peu bête. Et si je l'achète pas, c'est parce qu'au moment où je l'ai trouvé j'avais pas d'argent, et depuis je l'ai perdu de vue.

vendredi 4 mai 2012

Terrienne de Jean-Claude Mourlevat

Résumé : Tout commence sur une route de campagne... Après avoir reçu un message de sa soeur, disparue depuis un an, Anne se lance à sa recherche et passe... de "l'autre côté". Ele se retrouve dans un monde parallèle, un ailleurs dépourvu d'humanité, mais où elle rencontrera cepedant des alliés inoubliables. Pour arracher sa soeur à ce monde terrifiant, Anne ira jusqu'au bout, au péril de sa vie. Elle se découvrira elle-même : Terrienne.
Vous ne respirerez plus jamais de la même manière.

Mon avis : Oh. Ce livre était, vraiment, bah, sympathique. La façon d'écrire surtout, j'ai vraiment adoré le style, qui se laisse aller, qui ne prend pas la tête, et puis qui change, aussi, un peu, quand le point de vue change selon le personnage. J'ai adoré le début, qui est prenant un peu. Ou on découvre les personnages et ce qui s'est passé.
Et puis l'histoire, je la trouve intéressante, et puis, l'ailleurs fait un peu peur finalement. Parce que, j'ai essayé de respirer comme Anne devait respirer, et je me suis dit "oh mon dieu". Et puis, c'est horrible finalement, parce que j'ai trouvé que les gens d'ailleurs, ils ne sont plus humains. Ils ne sont rien d'autre que...Que des robots finalement. J'ai eut l'impression que cet ailleurs dont on me parlait, c'était un ailleurs qui était notre futur. Sauf que ça doit vraiment pas être sympa comme futur.
Les personnages, quant à eux, m'ont énormément émus. Virgil, surtout, que j'ai adoré parce que c'était un petit vieux bien sympathique. Et puis Anne aussi, parce que je l'ai trouvée douce, et très courageuse. J'ai aussi aimé tous ses alliés, notamment la dame qui s'occupe de l'hotel, elle m'a amusé.
Et puis, plus les pages défilaient, plus j'avais peur de la fin, plus je me demandais ce qui allait se passer, ce qui pourrait arriver, si finalement Anne retrouverait sa soeur, s'ils s'en sortiraient. Et la toute fin m'a pas si choqué que ça, finalement, c'est une fin très ouverte, vu qu'on peut imaginer beaucoup de choses du coup. Beaucoup beaucoup de choses.
Enfin, j'ai bien aimé ce livre qui se lit très vite. Peut-être aie-je été beaucoup moins touchée que certaines personnes comme ma soeur, parce que je continuais de respirer, même si je m'amusais à essayer de faire de l'apnée, mais voilà. Dans tous les cas, ce livre est vraiment bien. 

Anecdote : quand je dis que la fin est très ouverte et qu'on peut imagiener beaucoup de choses, je me dis que y a moyen d'écrire pleins de fanfics O.o. Le livre est à ma soeur.

jeudi 3 mai 2012

Alors, cet article est pour parler du fait que les librairies d'occasion c'est le bien, vu qu'avec 51 euros, y a que deux livres et deux mangas que j'ai payé plein prix ^___^. Le reste ne sont que des occasions *o*


- Meurtres entre soeurs de Willa Marsh, qui était dans ma PAL des médiathèques, mais que du coup j'ai acheté ^^
- Les dieux ne valent pas mieux ! de Marie Phillips, qui était dans ma wishlist (et dans second on my wishlist)
- Du sang sur vienne de Frank Tallis, qui est la suite de la justice de l'inconscient
- Blart tome 1, de Dominic Barker, qui m'a fait craqué pour sa couverture
- Entre le chaperon rouge et le loup c'est fini de Katarina Mazetti, la version grande étant trop chère, et comme je l'ai trouvé d'occasion
- Coups tordus à Hollywood de Stuart Palmer, juste pour découvrir

- Seiyuka 7
- Bakuman 10 (avec poster xD)

Tistou les pouces verts de Maurice Druon





Résumé : Tistou a tout pour être heureux, une maman et un papa très beaux et très riches qui l'aiment beaucoup, une très belle "maison-qui-brille" et des domestiques qui l'adorent. Tout est pour le mieux jusqu'au jour où il entre à l'école, pour apprendre à devenir marchand de canons, comme son papa. Catastrophe ! Il est renvoyé de l'école où il ne fait que dormir ! On décide alors "qu'il apprendra les choses qu'il doit savoir en les regardant directement". Et là se produit le miracle : Moustache, le jardinier qui lui donne sa première leçon, découvre qu'il a un don unique. Tistou a "les pouces verts" ! D'une simple pression de ses pouces, il fait pousser instantanément et à grande vitesse toutes sortes de plantes !

À partir de ce moment, Tistou va mettre son don au service de son coeur immense et va totalement révolutionner la petite ville de Mirepoil qui ne va pas en croire ses yeux ! On découvrira même avec étonnement que les plantes et les fleurs ont des pouvoirs bien plus puissants que les armes les plus perfectionnées !

Mon avis : Ce livre, est totalement adorable. L'histoire en elle même, m'a un peu rappelé le Petit Prince. On découvre avec Tistou, la bêtise humaine, et les malheurs. On découvre aussi sa façon de s'en débarrasser, avec son merveilleux don que lui a offert la nature. Et ce, écrit avec un style vraiment touchant, doux, et amusant, que j'ai vraiment aimé.
Les personnages, sont tout simplement superbe, notamment Tistou, qui par son innocence et sa gentillesse, m'ont fait sourire énormément, j'ai eut envie de le prendre dans mes bras. Moustache était vraiment rigolo, et les parents de Tistou aussi.
Ce livre, pour les enfants, m'a rappelé certains anciens livres que j'ai retrouvé des fois dans la bibliothèque de ma maison, et qui pareil, était destiné aux enfants. Avec cet aspect fantaisiste, doux, rigolo, et puis à la fois un peu sérieux, avec les personnages tous biens. Je comprend maintenant pourquoi ce livre est celui que ma soeur aime le plus dans la jeunesse.
Les illustrations sont vraiment tendres, et j'ai adoré comment Tistou est dessiné, je l'ai trouvé super mignon, et puis je trouve que ça représente bien l'image qu'on se fait du personnage. (et même chose pour les autres personnages du livre)
Aussi, la fin, m'a fait lourd au coeur, et j'ai eut envie de pleurer. Mais pourtant, ça reste tout aussi beau et innocent que le reste, et c'est ça que j'aime.

Anecdote : Bon, je l'ai dit dans mon avis, mais ce livre est celui que ma soeur aime le plus dans la jeunesse. Le livre lui appartient xD